14/12/2007

Belgique - Waterloo - novembre 2007

www.waterloo1815.be

 Situé à côté de Bruxelles, le Champ de bataille de Waterloo a été conservé de façon presque intacte depuis 1815. Venez au centre du visiteur comprendre le déroulement de cette immense bataille de l’histoire européenne qui opposa les troupes de Napoléon à celles de Wellington et Blücher. Prenez place dans le « Battlefield Tour » sonorisé et revivez sur place les grands moments de la bataille. Découvrez le Panorama : une immense fresque de la bataille à 360°. Tous les 18 juin a lieu une grande reconstitution historique et tous les week-ends de l’été des animation militaires en costumes d’époque. Un grand site historique vivant

DSC02483

 

 

09:58 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

La bataille de Waterloo s'est déroulée le 18 juin 1815.
Elle s'est terminée par la victoire décisive de deux armées : celle des Alliés composée principalement de Britanniques et Néerlandais, commandée par le duc de Wellington, et celle des Prussiens, commandée par le maréchal Blücher ; toutes deux opposées à l'armée française dite Armée du Nord emmenée par l'empereur Napoléon Ier.
DSC02496

09:57 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

La bataille est aussi appelée par les partisans de Napoléon bataille de Mont Saint-Jean, lieu plus précis de l'engagement effectif.
Cette bataille est la dernière à laquelle prit part directement Napoléon Bonaparte, qui avait repris le contrôle de la France durant la période dite des Cent-Jours. Malgré son désir de poursuivre la lutte avec de nouvelles forces qui se reconstituaient, il dut, par manque de soutien politique, abdiquer quatre jours après à son retour à Paris.
DSC02495

09:56 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

En mars 1815, une nouvelle coalition se constitue au Congrès de Vienne pour combattre Napoléon, qui a quitté l'île d'Elbe. Louis XVIII a fui à Gand. L'armée des alliés (Cf. infra) de Wellington et l'armée prussienne de Blücher arrivent les premières en Belgique.DSC02494

09:56 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Le 16 juin, les troupes françaises sont, le même jour, opposées à des unités de Wellington aux Quatre-Bras (une dizaine de km au sud du champ de bataille de Waterloo) et à trois des quatre corps prussiens à Ligny (une dizaine de km au sud-est des Quatre-Bras).DSC02493

09:55 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

L'armée de Wellington, appelée « Armée des Alliés », comprend, à Waterloo, 215.000 hommes et celle de Napoléon environ 124.000 hommes.DSC02492

09:54 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Il a plu toute la nuit. Le terrain détrempé retarde le début de l'attaque. Cela gêne la mise en place de l'artillerie et, par la suite, l'efficacité des tirs en empêchant les ricochets des boulets ainsi que la progression de l’infanterie et de la cavalerie.DSC02491

09:54 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Sur le front principal (devant l'actuel Lion de Waterloo élevé à l'endroit où le prince héritier des Pays-Bas fut blessé), la bataille continue à faire rage. Lors de chaque charge française, les artilleurs britanniques se replient dans les carrés.DSC02490

09:53 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Après 8 heures de combats intenses, la bataille s’acheva sur la défaite des troupes françaises prises en tenaille entre les Anglo-Hollandais et les Prussiens. On releva près de 9 500 morts et 32 000 blessés. La dépêche de la victoire écrite par Wellington partit de Waterloo qui donna ainsi son nom à la bataille.DSC02489

09:52 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Cet événement eut dans le monde entier un immense retentissement. Le Champ de Bataille de Waterloo est devenu un lieu de mémoire où les anciens combattants de Waterloo prirent rapidement l’habitude de venir en pèlerinage.DSC02488

09:52 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La Butte du Lion

Tumulus artificiel composé de 290.485 m³ de terre, la Butte du Lion fut érigée entre 1823 et 1826 à l'endroit présumé où le Prince d'Orange, Grand Duc de Luxembourg et Roi des Pays Bas (1772-1843), fut blessé le 18 juin 1815.
Du haut du tertre, découvrez l'ensemble du Champ de Bataille resté intact.
Contemplez le vaste théâtre de la dernière bataille de Napoléon.
Au sommet des 226 marches de la Butte, à 40 mètres de haut, est juché un Lion en fonte, symbole de la victoire.
Il s’appuie sur le globe, et "annonce le repos que l'Europe a conquis dans les plaines de Waterloo".
DSC02505

09:51 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La statue de Napoléon

Statue de Napoléon érigée à côté de l'auberge du "Bivouac de l'Empereur".DSC02501

09:49 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

 

Napoléon qui voulait commencer la bataille le matin à l'aube, n'ayant pu le faire la veille, est contraint d'attendre la mi-journée que cesse la pluie et que le terrain soit praticable. La boue retarde considérablement  l'arrivée des troupes sur le champ de bataille. Le canon s'enfonce, le cheval s'embourbe, le soldat s'enlise, pas un élément n'avance à une cadence normale. Les coalisés ne sont pas mieux logés, les soldats ont passé la nuit dehors, leurs uniformes sont trempés, mais plus grave, leurs fusils sont inutilisables pour le moment et les troupes doivent tirer à blanc pour sécher les bassinets. Wellington en personne demanda d'arrêter car "il craignit que cette fusillade ne déclenchât l'attaque des Français."DSC02503

09:48 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Le Panorama

A côté du Centre du visiteur, dans un vaste bâtiment circulaire, le Panorama abrite la toile peinte par Louis Dumoulin en 1912 pour la célébration du premier centenaire de la bataille.
Cette gigantesque fresque atteint les dimensions spectaculaires de 110 mètres de circonférence sur 12 mètres de haut.
Le magnifique Panorama de Waterloo illustre un moment clé de la bataille, alors que celle-ci fait rage.
Sur 360°, Louis Dumoulin a représenté les lanciers polonais, la charge du général Ney, Napoléon entouré de son état-major et la résistance des carrés anglais autour de Wellington.
Charges de cavaleries, tirs de canon, bruits de sabre, clairons ou cris de l'infanterie : la nouvelle animation sonore plonge littéralement le visiteur au cœur de la bataille.

DSC02499

09:47 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Aigle napoléonien en bronze

Monument commémoratif de la Bataille de Waterloo érigé en face de l'auberge du "Bivouac de l'Empereur".DSC02497

09:46 Écrit par TrekEric dans Waterloo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook