21/06/2007

France - Alsace - Kaysersberg - août 2005

Kaysersberg, ville fleurie "4 fleurs", Grand Prix d'Excellence du Concours International de l'Entente Florale 1988, Prix National du Concours Fleuri 1988, jumelée avec Lambaréné au Gabon. Elle compte 2720 habitants. Elle s'étend sur 2482 hectares dont 2168 de forêt situés entre 250 et 820 m d'altitude.DSC01122

22:09 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Nid de cigognes

La première mention de Kaysersberg remonte à 1227. Cette année là, le roi Henri VII, fils de Frédéric II de Hohenstaufen, racheta les droits fonciers du château édifié au début du 13è siècle.DSC01122a

22:08 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Continuons la balade

Grâce à des travaux d'agrandissement et de consolidation, la forteresse impériale verrouilla l'entrée de la vallée et en contrôla le passage. L’intérêt stratégique du site de Kaysersberg était évident. Dès cette époque, une petite bourgade put se développer au pied du château.DSC01129

22:07 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Une balade paisible

En 1293, le roi Adolphe de Nassau accorda à la population les mêmes droits et franchises qu'à Colmar faisant de la petite cité, une ville impériale. En 1330, Kaysersberg devint le siège de la Reichsvogtei, instance administrative impériale.DSC01130

22:07 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

A votre santé

En 1354, Charles IV séjourna en ville. II reconnut l'union des 10 villes impériales d'Alsace au sein de la Décapole.DSC01136

22:06 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Vue sur le château

La vocation économique de la cité s'affirma. Située à l’entrée de la vallée de la Weiss qui reliait la Haute Alsace à la Lorraine par le col du Bonhomme, la ville obtint de nombreux privilèges dont celui d'ouvrir un marché hebdomadaire en 1429 et une foire en 1479. Outre le négoce et l’artisanat, Kaysersberg exporta ses vins bien au-dela du Rhin. La vie économique se regroupa au sein de 4 corporations.DSC01145

22:05 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Le pont fortifié de la Weiss

Le mécontentement des paysans et les conditions sociales provoquèrent en 1525, un conflit durant lequel Kaysersberg fut assiégé. La ville capitula le 19 mai. Le château et l’abbaye d'Aispach furent pillés, incendiés et dévastés.DSC01151

22:04 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les berges de la Weiss

Un conflit plus grave, celui de la guerre de Trente ans (1618-1648) n'épargna pas la cité.Les divers cantonnements et requisitions militaires endettèrent la ville pour de nombreuses années. La paix de Munster en 1648 laissait une cité exsangue. Kaysersberg dut même hypothéquer ses cloches à Bâle !DSC01152

22:04 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Roger Hassenforder

Coureur cycliste français né le 23 juillet 1930, il a participé à 6 Tours de France, il a gagné 8 étapes entre 1955 et 1959 et a porté le maillot jaune durant 4 jours en 1953. Roger Hassenforder a collectionné les victoires et a été l'égal des plus grands. La "classe à l'état pur" disait de lui Félix Lévitan, Directeur du Tour de France. Il a surtout marqué le monde du cyclisme par ses 400 coups, ses facéties et son extravagance. Pierre Chany du journal "l'Equipe" disait de lui qu'il était entre Louison Bobet et ... Fernand Raynaud. Coureur brillant et plein de panache, il a jouit d'un extraordinnaire popularité parmi le public entrant par la grande porte dans la légende du cyclsime.DSC01165

22:03 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Le restaurant de Roger Hassenforder

Tout au long de la seconde moitié du 17è siecle, la cité se repeupla peu à peu et retrouva ses activités d'antan. Le 18è siecle ne changea guère l’aspect de la localité. Lors des événements révolutionnaires, Kaysersberg changea provisoirement son nom en "Mont Libre" et devint chef lieu de canton.Le 19è siecle vit se développer une activité textile importante principalement dans les années 1820-1870. La grande guerre n'affecta pas la cité qui servit de base arrière aux troupes allemandes combattant sur le front des Vosges.DSC01166

21:56 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

129, rue du Général de Gaulle

Par contre, la ville fut meurtrie par les combats de la libération en décembre 1944. Mais une reconstruction rapide permit à Kaysersberg de reprendre un nouvel essor qui la place à l’heure actuelle parmi l’une des perles de l’Alsace.DSC01167

21:55 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Contraste

Admirablement située à l'entrée de la Vallée de la Weiss et au centre du vignoble alsacien, la petite cité, dominée par l'imposant château impérial, s'étire au pied des collines sous-vosgiennes.DSC01173

21:54 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Poursuivons la balade dans la rue des Forgerons

Poursuivez toujours dans la rue principale : juste avant le pont fortifié plusieurs maisons intéressantes, dont le Badhus (maison des bains au n°103) qui servit au XVII et XVIIIème siècle d'auberge avant de devenir les bains municipaux. Située juste à côté, une autre maison mérite l'attention avec une belle balustrade.DSC01144

21:53 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La rue Général de Gaulle

Une promenade dans cette rue ainsi que dans le reste de la ville permettra de voir d'autres très belles maisons, ainsi que des restes du système défensifs de la ville dont une tour d'enceinte.DSC01153

21:52 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Albert Schweitzer

Cité natale du docteur Albert Schweitzer (14 janvier 1875 - 4 septembre, 1965) était un théologien, musicien, philosophe et médecin alsacien, lauréat du prix Goethe en 1928 et du prix Nobel de la paix en 1952.Sa maison natale se trouve au bout de la rue du Général De Gaulle et un musée lui est dédié.DSC01172

21:52 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La Weiss

Sur la Weiss se trouve le pont Fortifié.Construit en grès rose en 1514, il protégeait la ville d'agression possible venant de la Weiss. Le pont permet d'avoir une très belle vue sur la ville et le château.DSC01124

21:51 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La Place de l'église Sainte-Croix

Plusieurs belles maisons à colombages donnent sur cette place. Une fontaine en grès jaune complète le décor, surmontée d'une statue de l'Empereur Constantin, datée du XVIème siècle.DSC01188

21:50 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Le Château Impérial

Construit entre le XIIIème et XVIème siècle, il est un bon représentant des forteresses de garnison qui permettaient de surveiller toute la vallée. Du château, actuellement en ruine, après une marche d'une dixaine de minutes, vous aurez un magnifique point de vue sur la ville et la région.DSC01205

21:49 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

La maison Brief

Après le pont, une grande maison de 1594 (88, rue du Général De Gaulle) à colombages est une superbe maisons de la renaissance rhénane.DSC01147

21:47 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les cigognes

DSC01224

21:46 Écrit par TrekEric dans Kaysersberg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook